Page 6 - 76_juillet_2022
P. 6

Les masques de protection contre les infections avant 1900






                                                                                          Louis-Jean DUPRÉ
                 Protective masks against infections before 1900

                 Abstract : The use of respiratory masks for workers is    Anesthésiste réanimateur émérite
                 very old. To protect themselves during epidemics, doc-

                 tors have long refused them because they found them           Contact : ljdupre@wanadoo.fr
                 grotesque and an affront to their dignity. The legend of
                 crow-billed masks during plague epidemics is a perfect

                 illustration of this. It was only at the end of the 19th cen-

                 tury, with microbiology, that the protection that masks
                 could provide to doctors, patients and their entourage
                 was demonstrated. However, most doctors have not yet

                 been convinced.

                 Keywords : Epidemic, mask again infection








               L’utilisation des masques pour protéger les voies respiratoires est très ancienne. Sur des portes de
               tombes perses datant du 60e siècle avant J-C, des représentations de personnes avec des tissus sur la

                                                                            1
               bouche ont été trouvées. Le rôle de ces masques n’est pas élucidé . Pline l’ancien (23-79) parle de
               masques dans son Histoire Naturelle « Qui minium in officinis poliunt, faciem laxis vesicis illigant, ne in
                                                                                 3
                                                                              2
               respirando pernicialem puiverem trabant; et lamen ut per illas spectent  *»  . Mais il s’agit là de masque
               contre les poussières ou les fumées. On sait que dans son Codex Atlanticus, Léonard de Vinci (1452-

                                                                                     4
               1519) a lui aussi imaginé un masque, pour permettre de respirer sous l’eau.  Il aurait aussi proposé
               l’utilisation d’un tissu imbibé d’eau à placer sur la bouche des navigateurs pour les prémunir d’éven-

                                                              5
               tuelles attaques chimiques lors des batailles navales .


        2
        2      1
        0        Lara M, Lara L. Los bavallos amarillos : enfermedades que nadie vio venir. Madrid, Ciudadela Libros, 2020,
        2      224p.

        t      2  « Ceux qui broient le minium dans les laboratoires s’enveloppent le visage de vessies non soufflées, qui, tout en
        e
        l      leur permettant de voir à travers, les empêchent d’aspirer cette poussière mortelle ».
        l      3
        i        Littré ME. Histoire naturelle de Pline. Paris, Firmin Didot et cie, 1883, p 419.
        u      4  Codice Atlantico di Leonardo da Vinci, nella Biblioteca Ambrosiana di Milano, édité et transcrit par Giovanni
        j
               Piumati, Milan, 8 volumes, 1894-1904.
        1
        0      5  https://www.warheritage.be/fr/blog/le-masque-a-travers-lhistoire

                                            www.clystere.com / n° 76                              sommaire
                CLYSTERE
   1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11